SOMMEIL : À quelle heure les enfants doivent-ils se coucher ?

 La rentrée est difficile pour tout le monde, les enfants ne font pas exception.…

 La rentrée est difficile pour tout le monde, les enfants ne font pas exception. Quelques jours après le retour à l'école, la fatigue commence déjà à s'installer. Pendant les grandes vacances, progressivement, l'heure du coucher s'est décalée. Et c'est parfois brutalement qu'il a fallu se recaler sur le rythme scolaire, à grands renforts de pleurs, de stress et d'énervement pour les enfants comme pour les parents.

Concernant le sommeil, les enfants ont des besoins différents en fonction de leur âge. Comme nous, ils ne s'endorment pas sur commande. Ainsi, ce petit décalage dû aux vacances ne peut se résoudre en un soir.

8 à 10 jours pour modifier notre rythme de sommeil 

Dans le meilleur des cas, il faudrait donc commencer à préparer ce retour aux réveils matinaux quinze jours avant la rentrée. Ce n'est pas toujours possible, il existe quelques clés pour mieux passer ce moment délicat.

Nos besoins en sommeil dépendent de notre âge

Avant de s'interroger sur la fatigue de son enfant, voici comment évolue son sommeil en grandissant.

Entre 6 mois et 4 ans, les enfants réduisent progressivement leur temps de sommeil pendant la journée. Pendant cette période, des difficultés au coucher sont fréquentes. Dans la seconde partie de la nuit, il y a aussi des “éveils multiples” pendant lesquels l'enfant parvient à se rendormir seul.

Entre 4 et 12 ans, la durée totale de sommeil se réduit encore. La sieste de l'après-midi disparaît presque entièrement. Si l'heure de lever reste assez stable. Après 6 ans, on observe un retard progressif de l'heure du coucher, qui est aux environs de 20 heures vers 5-6 ans, 21 heures vers 8 ans, et 22 heures au début de l'adolescence.

 

sommeil enfants

 

Mais concrètement, à quelle heure le coucher?

19 h ? 20 h ? 21 h ? 22 h ? Il n’est pas toujours évident en tant que parents de définir l’heure idéale à laquelle les enfants doivent aller se coucher.

D’autant que certains enfants ont plus de mal que d’autres à trouver le sommeil et qu’ils ont des besoins variés en fonction de leur âge.

Il existe tout de même un tableau à ce sujet présentant les heures de lever et de coucher en fonction de l'âge de l'enfant. 

Évidemment, ce type de tableau est à prendre avec des pincettes. “L'enfant n'est pas une machine à programme”,  “L'heure à laquelle l'enfant s'endort est tout aussi importante que la qualité de son sommeil. Il ne faut pas le coucher seulement parce que c'est l'heure” pouvons nous entendre chez les spécialistes.

Tout comme chez l’adulte, un enfant ne peut pas programmer son sommeil. Il est donc difficile de définir une heure idéale. Avant tout, c’est la qualité du sommeil qui est à prendre en compte plus que l’heure.

Des besoins en sommeil spécifique à chaque enfant

Avant un an, il est possible de savoir si l'enfant est un grand, un moyen ou un petit dormeur. Ainsi, des enfants d'âge identique n'ont pas besoin de la même quantité d'heures de sommeil. Avant de pouvoir recaler son cycle de sommeil sur les horaires de l'école, il ne faut pas hésiter le mercredi ou le week-end à faire une sieste pour récupérer les heures de sommeil perdues.

Des signes avant-coureurs

Cependant, en analysant bien votre enfant, vous allez voir des signes et pouvoir anticiper pour le mettre au lit: se frotter les yeux par exemple, c’est qu’il est temps d’aller dormir. 

Entre 6 et 13 ans, il est considéré qu’un enfant doit au minimum dormir entre 10 et 12 heures par nuit. Donc, si l’enfant se réveille à 7 heures, il doit aller au lit vers 20 heures pour avoir un sommeil complet.

Néanmoins, il est important d’éviter les bouleversements de rythmes qui viennent perturber l’endormissement.

De plus, il faut faire des règles en imposant de bonnes pratiques et de bonnes habitudes à votre enfant avant qu’il aille rejoindre son lit en évitant les lumières des écrans par exemple.  En installant des rituels, vous aiderez ainsi votre enfant à trouver le sommeil.

 

Notre nuit est conditionnée par notre journée

Quand l'enfant se lève très tôt pour aller à l'école, mieux vaut lui faire prendre son petit déjeuner chez la nourrice ou à la garderie avant l'école, Cela permet pour l'enfant de prolonger le moment de calme qui suit le réveil, de faire une transition douce entre la maison et l'école.

Les autres repas de la journée sont aussi très importants. Le goûter et le dîner ont une influence directe sur notre sommeil. À la sortie de l'école, il faut miser sur les fruits dont le sucre va jouer un rôle sur la synthèse de la mélatonine. Le soir, mieux vaut éviter les protéines animales et préférer les légumes.

 

Régularité

Par contre, il est important de coucher votre enfant à heure fixe. Plusieurs études scientifiques ont démontées que la régularité des horaires de coucher joue un rôle essentiel sur leur organisme.

Un petit conseil essentiel: restez ferme et ne cédez pas même si votre enfant n’a pas décidé d’aller se coucher! L’heure, c’est heure, un point c’est tout !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.