Un vrai contentieux pour défendre la pinède de la TAMA.

Nous vous avons fait part, au fur et à mesure, des mauvais traitements infligés…

Nous vous avons fait part, au fur et à mesure, des mauvais traitements infligés au bois de pins. Dans notre Lettre d’Information n° 20, nous avions publié la correspondance montrant comment notre activité incessante avait amené, après la DDE, les Services des Bâtiments de France à intervenir auprès du Maire.
Voir les photos : https://www.herault-tribune.com/archive/img_annexe/?Ax_Id=115
Ces deux interventions n’ayant donné aucun résultat, au mois d’août, à notre demande, un huissier a, par procès verbal, constaté l’exploitation irrégulière du camping portant sur toute la surface du bois (20 hectares, au lieu des 10 autorisés par l’arrêté préfectoral)
Forts des courriers précités et du bénéfice de l’agrément préfectoral pour la défense de l’Environnement, nous avons porté Plainte contre X auprès du Procureur de la République de BEZIERS.
Dans un volumineux dossier, nous avons fait ressortir, photos à l’appui, en quoi la gestion nous paraissait en contravention avec le Code de l’Environnement.

L’irrégularité de cette gestion sur le terrain rend illégales une partie des recettes encaissées pendant la saison estivale : toutes celles perçues pour des emplacements situés en dehors des limites autorisées.
De ce fait, nous avons également alerté le Percepteur en sa qualité de Receveur Municipal de la Ville d’AGDE, en lui demandant de bien vouloir transmettre l’entier dossier à Mme Le Trésorier Payeur Général à MONTPELLIER.

Celle-ci jugera de l’opportunité de saisir la Chambre Régionale des Comptes.
Pourquoi défendons-nous cette pinède avec tous les moyens en notre possession ? Parce que nous estimons que l’acharnement mis à recueillir un maximum de recettes au mépris de notre patrimoine est condamnable.
Notre patrimoine, quel qu’il soit, est, non seulement, un élément de la qualité de la vie des agathois, mais encore, son entretien est le garant de l’intérêt que peuvent porter les touristes à notre station.
Il est plus long et plus difficile de remettre en état un bosquet laissé à l’abandon ou traité en dépit du bon sens.
Les campeurs, eux même, n’y trouvent pas leur compte.
Une population installée sur plus de 1000 emplacements au lieu des 700 autorisés, (cette limite ayant été choisie en connaissance de cause) génère des incidences néfastes
– sur l’hygiène, (insuffisance des sanitaires, les dunes servant de WC)
– sur la sécurité (des incidents ayant nécessité l’intervention de la POLICE, ont éclaté dans le courant de l’été.)
– sur la dégradation du site, du tapis de la pinède et des dunes .

Nous envisageons de tenir prochainement une réunion d’information sur ce sujet, à La TAMARISSIERE.
Nous aimerions connaître les sentiments de ceux qui lisent le contenu de notre action. Qu’ils l’approuvent ou non. Les arguments de ces derniers

Qui est-ce ? – Fiche TrominosCap : https://www.herault-tribune.com/?p=p04&action=view&Tr_Id=411

Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle défend aussi le Patrimoine communal et la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation Stationnement) les problèmes des Impôts locaux
L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance.
Adresse postale : B.P.909 – Le Grau – 34 304 AGDE Cedex -Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social 2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.