Béziers : 18 mois d’emprisonnement pour violences à l’encontre de sa compagne enceinte

Pour avoir commis des violences envers sa conjointe ainsi que pour avoir répété une conduite en état d’ébriété, un homme de 29 ans est condamné à 18 mois d’emprisonnement, dont 9 mois avec sursis probatoire de trois ans. Il écope de 4 mois de prison supplémentaires en raison d’un sursis révoqué.

Un homme exerçant une profession de paysagiste a été jugé coupable de violences à l’encontre de sa conjointe, d’après Monsieur Raphaël BALLAND, procureur de la République près le tribunal judiciaire de Béziers. Ce coupable est également condamné pour conduite en état d’ivresse. En plus de son emprisonnement, le tribunal a exigé qu’il assure les soins de la victime. Ce condamné n’aura plus le droit de rentrer en relation avec cette dernière. Son permis de conduire lui a été retiré et annulé.

Le déroulement des événements

Dans la nuit du 4 au 5 juillet 2021, le coupable a été arrêté par la police municipale de Béziers, garé en bas du domicile de son ex-compagne (route de Capestang à Béziers). Il a été, de suite, placé en garde à vue au commissariat de Béziers. Après un test d’alcoolémie, cet homme affichait un taux de 0,86 mg d’alcool par litre d’air expiré. Son ex-compagne a porté plainte pour les violences qu’il lui a infligées le 24 avril 2021. Ces actes ont entraîné la victime dans une ITT de six jours. En état d’ivresse, le coupable a également été accusé d’avoir détruit des objets dans le domicile bien que sa conjointe portait son enfant. Interrogée de nouveau le 5 juillet dernier, la plaignante a raconté qu’après ces violences, l’homme a essayé de s’introduire dans son domicile alors que le couple était séparé. Ce coupable a reconnu ses torts au cours de sa garde à vue et devant le tribunal. Il explique que l’alcool est à l’origine de ses actes. L’homme dit même ne pas se souvenir de manières précises des événements du 24 avril 2021. Récidiviste, il a fait 3 fois un séjour en prison entre 2013 et 2018 pour des conduites en état d’ébriété. En 2013, il a été condamné pour violences sur sa compagne de l’époque.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.