Frontignan : 26 chasseurs contrôlés dans les étangs

Dimanche 21 août, la police de l’environnement est intervenue entre Villeneuve-lès-Maguelone et Frontignan.

6 agents dépendant de plusieurs services (Gardes du littoral et Office Français de la Biodiversité) et 2 garde-chasses particuliers se sont rendus sur les sites naturels protégés des Salines de Villeneuve et de l’étang de Vic à 5h30 du matin à l’occasion de l’ouverture de la chasse au gibier d’eau.

Le respect de l’environnement

La gestion de ce secteur est assurée par Sète agglopôle méditerranée et le Cen Occitanie qui mènent de nombreuses actions de prévention pour préserver ce patrimoine naturel commun. Régulièrement, des contrôles sont opérés afin de veiller au bon déroulement des activités de chasse sur les sites du Conservatoire du littoral.

Lors de leur passage, les agents vérifient que toutes les réglementations liées à la chasse sont respectées : présence de justificatifs individuels, utilisation de munitions conformes, espèces d’oiseaux chassées, quantité de prises par chasseur…

26 contrôles

Parmi les 26 chasseurs contrôlés, l’un d’eux a été verbalisé (135 €) pour emploi de munitions interdites pour la chasse du gibier d’eau (plomb) et un second a reçu une contravention pour “chasse en marais asséché” (infraction au Code de l’environnement).

Sur place, les agents ont également procédé à 2 contrôles “pêche de loisir maritime” et 1 verbalisation pour stationnement en espace naturel.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.