Le Héraultais Laurent Ballesta décroche le grand prix du "Wildlife Photographer of the Year"

Ce mardi 12 octobre, le Héraultais Laurent Ballesta a réussi l’exploit de remporter l’un des plus prestigieux concours de photographie au monde.

Organisé par le Natural History Museum de Londres, le concours “Wildlife Photographer of the Year” récompense chaque année les plus beaux clichés de nature. Lors de cette 57e édition, le jury international a salué le travail du photographe et biologiste marin.

L’aventurier de l’image

Localement, on ne présente plus Laurent Ballesta. Co-fondateur d’Andromède Océanologie, un organisme dédié à la valorisation de l’environnement marin, plongeur et photographe, le passionné a déjà dévoilé ses clichés dans des ouvrages, aux visiteurs de Pierresvives et même sur le parvis de l’Hôtel de Région.

Le cliché gagnant

Au total, 50 000 clichés ont été retenus pour ce concours international. La sélection du jury a permis de ressortir un classement des 100 plus belles photos de nature de l’année 2021. Une liste dans laquelle Laurent Ballesta figure à cinq reprises.

Au final, sa victoire dans la catégorie reine est le résultat d’un cliché de ponte de mérous, pris dans le lagon de l’atoll de Fakarava en Polynésie française.

Ponte de mérou
La photo primée
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.