Pérols-Carnon : le pont de Carnon fermé 2 mois de plus

Les travaux devaient être terminés pour le 31 mars. Ils dureront finalement jusqu'à début juin.

© Pays de l’or agglomération

Le pont routier de Carnon, qui relie Pérols à Carnon, est toujours infranchissable. Il doit être rehaussé en trois étapes pour faciliter le passage des navires de fret. La déviation par Carnon sera donc maintenue, ainsi que le service de navettes gratuites fluviales mis en place par VNF pour les piétons et les cyclistes (service 7 jours sur 7, de 5h30-22h).

2,3 millions d’euros de travaux

Le pont routier de Carnon va subir de lourds travaux, un rehaussement de 90 cm pour permettre un meilleur passage des bateaux fluviaux de marchandises.

Ces rénovations sont initiées par l’entreprise Voies navigables de France (VNF) avec le soutien de la Région Occitanie, dans le cadre de la modernisation du canal initiée en 2010, pour une enveloppe totale de 2,3 millions d’euros. 

Une navette fluviale gratuite sera mise en place de 6h à 21h pour les vélos et les piétons.

Un passage stratégique et touristique 

Le pont de Carnon est avant tout un point de passage incontournable du département. Il permet le transfert d’une quantité importante de céréales et de charbon par voie navigable pour un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros chaque année.

Il représente également un fort impact touristique. L’été, nombreux sont les touristes à se rendre à Carnon. Le pont permet à ces visiteurs de naviguer le long de la rivière du Petit-Rhône à travers ses bateaux et péniches, accessibles avec ou sans permis.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.