Agde : le réseau de recommandations d'affaires BNI peaufine son recrutement (vidéo)

Reportage

BNI, un réseau de recommandations d'affaires basé sur le bouche à oreille.

BNI axe son fonctionnement sur le marketing de bouche à oreille, une méthode assez performante pour augmenter ses ventes et transactions. Elle permet à moindre coût, et en un minimum de temps, de trouver de nouveaux clients.

Un rendez-vous hebdomadaire

Tous les mardis matin, une trentaine de personnes se réuniront pour un petit déjeuner 100 % business à l’hôtel Mercure Golf Cap d’Agde. Animée par le président du groupe, la réunion se déroule entre 7h et 9h afin que chacun puisse inclure au mieux ce temps d’échange dans son planning. Un seul représentant par domaine de compétence est accepté. Ces 2 heures permettent de poser les bases d’un réseau local d’affaires professionnelles, le principe même du BNI.

A la recherche de nouveaux membres

Certaines professions sont déjà représentées dans le groupe : consultant patrimonial, courtier en credit, expert comptable, hôtelier, coach professionnel, assurance, maintenance informatique, avocat droit des contrats et immobilier, diagnostique immobilier, cuisiniste, menuiserie bois alu et pvc, agent immobilier (transaction), concession automobile, climatisation, agence de communication, nettoyage, electricien, club nautique, mobilier de bureau, syndic de copropriété. Si votre métier n’est pas représenté, vous pouvez contacter Jean-Michel Guerlach au 06 01 95 99 42 ou le BNI directement sur leur page Facebook.

jean michel guerlach 2

Rencontre avec Jean-Michel Guerlach, membre du Groupe BNI Béziers Connexion Croissance, Directeur Consultant des Groupes BNI Thau Business et créateur du groupe BNI Agde Excellence.

Un nouveau groupe BNI Agde Excellence va voir le jour ?

Jean-Michel Guerlach : “Nous nous sommes lancé un challenge au mois d’octobre, nous avons eu la bonne idée de faire cela au mois d’octobre… juste avant le second confinement. Nous avons décidé de mettre en place un groupe BNI sur Agde. C’était la troisième tentative, les précédentes n’ont pas fonctionné et puis là c’est l’inverse, la mayonnaise a prise et le groupe sera lancé officiellement le 22 juin.

Encore à la recherche de nouveaux membres ?

Jean-Michel Guerlach : “Nous sommes actuellement une vingtaine de membres, et aujourd’hui nous avons eu deux nouvelles postulations. Pour nous, plus il y a de membres, mieux c’est ! Cela serait bien de développer la sphère bâtiment, nous avons déjà un électricien et un climaticien, nous cherchons donc d’autres métiers pour développer ce secteur. Mais après, tous les métiers sont possibles dans le groupe.

Un objectif concernant le nombre de membres ?

Jean-Michel Guerlach : “Nous avions comme challenge pour le 22 juin : 30 membres, car il faut se mettre des challenges. Ce qu’il faut comprendre chez BNI, c’est que plus il y a de membres plus cela génère de la recommandation… c’est mathématique ! C’est pour ça que l’on veut créer des groupes assez conséquent, pour générer de la recommandation et ainsi assurer la survie du groupe sur la durée. Plus le groupe est gros, plus les gens vont s’investir et plus cela durera.

Un dernier mot pour conclure ?

Jean-Michel Guerlach : “C’est tout simple… si vous avez envie de développer vos affaires sur le bassin agathois, c’est le moment, contactez-nous. Venez nous rejoindre, vous côtoierez de supers entrepreneurs, avec un très bon état d’esprit. C’est le meilleur moyen pour développer vos affaires !”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.