Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Daniel Balavoine, le chanteur tant aimé !

Surprise, ce matin, en ouvrant votre moteur de recherche, vu avez sans doute vu un dessin représentant Daniel Balavoine s'afficher sur votre écran. La rédaction vous explique pourquoi…

Pourquoi célèbre-t-on Daniel Balavoine aujourd’hui précisément ?

Savez-vous ce qu’est un doodle ? Il s’agit d’un dessin ou d’un écrits griffonné. Ce terme anglais désigne aussi l’habillage illustré de la page d’accueil du moteur de recherche Google. Le doodle d’aujourd’hui est donc consacré au chanteur français Daniel Balavoine, décédé en 1986 dans un crash d’hélicoptère alors qu’il était en pleins repérages pour installer des pompes à eau près du tracé du rallye Paris-Dakar. Ce doodle est un hommage anniversaire, car le 1er juin 1978, Daniel Balavoine sortait son album Le Chanteur, devenu iconique pour toute une génération.

20 millions de disques vendus

Lancé par Patrick Juvet et propulsé sur le devant de la scène par Michel Berger, au cours de sa courte carrière de huit années, abrégée de façon tragique, Daniel Balavoine a vendu 20 millions de disques. Auteur, compositeur et interprète, de lui on retient notamment “Je ne suis pas un héros”, “Lady Marlène”, ou encore “Mon fils, ma bataille”, écrit pour un ami qui voulait obtenir la garde de son fils. “La Vie ne m’apprend rien” figure également parmi ses chansons phares avec “Sauver l’Amour” ou “L’Aziza”.

Un chanteur au grand cœur

Champion des causes sociales, Daniel Balavoine symbolisait une génération rebelle depuis qu’il avait interprété le rôle de Johnny Rockfort dans l’opéra-rock Starmania, composé par Michel Berger et Jean-Luc Plamondon. Ses chansons souvent déchirantes, la passion qu’il mettait à les interpréter, sa ferveur à aider les populations d’Afrique confrontées à la famine laissent de lui l’image d’un chanteur au grand cœur.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.