Frontignan : co-développement et partage d’expériences pour la CPME Bassin de Thau

Reportage

L’antenne du bassin de Thau de la CPME organise tous les mois des rencontres pour ses adhérents. Cette fois, c’était un atelier sur la prise de parole en public, animé par Guy Cholet de l’Épicentre Communication, qui a eu lieu à Frontignan dans la Maison des Seniors le 13 décembre dernier.

Le co-développement et le partage d’expériences ou d’expertises font partie de ce que la CPME apporte à ses adhérents. L’exemple ici avec un atelier de prise de parole en public où l’expert, Guy Cholet, livre ses recettes à une dizaine de personnes qui sont venues pour échanger, rencontrer et apprendre. La séance a débuté de façon un peu théâtrale avec un animateur qui a insisté sur les différents clichés de « serrages de mains » pour marquer les esprits et faire passer son premier message : tous ont souri et sont rentrés immédiatement dans le sujet de la soirée.

Le combat de la parole

Guy Cholet dirige l’Épicentre Communication et est spécialiste de la communication verbale et visuelle : « j’ai créé une méthode qui s’appelle le Speech Fighting, le combat de la parole qui permet d’avoir une meilleure relation à l’autre. Si on a un message clair, celui qui est en face comprendra mieux et fera moins d’erreurs, notamment au sein d’une équipe. Aujourd’hui, le message doit passer de façon cohérente. Mon métier est d’aider et d’accompagner les gens à mieux se présenter soi-même, en 10 secondes, une minute ou encore sur une présentation de plus d’une heure. Je travaille sur la relation à l’autre, je suis ‘psycho-manager’. Un manager doit énoncer son message avant même de l’annoncer. Je travaille avec les particuliers, comme avec les entreprises. Avec les visioconférences encore plus en ce moment, le message doit être clair et on doit s’assurer qu’il est bien compris. Avec un minimum d’informations, on doit fournir un maximum de possibilités à la personne d’exploiter le message qui a été donné. » Guy a offert ses recettes, ses réflexions, ses conseils aux participants : « je travaille également beaucoup sur le corps et la respiration : respirer, souffler, faire silence. Cela s’apprend, se comprend et doit se développer ensuite. Une fois que l’on a compris que l’on devient un bel instrument, il est important d’apprendre le solfège pour pouvoir encore créer d’autres musiques. On travaille ensuite sur des pitchs plus ou moins longs. Tout cela est aussi utile, à titre d’exemple, lorsque l’on intègre de nouvelles personnes en entreprise : on la connaît mieux, on la présente mieux et ceux qui la découvrent peuvent complètement s’intégrer. »

La CPME valorise ses adhérents

Pour Julien Junchat, chargé de mission à la CPME Hérault « au niveau du maillage départemental, nous avons plus de 600 adhérents. Nous voulons plus nous développer sur le littoral. On essaie à chaque fois de valoriser les expériences et savoir-faire techniques de nos adhérents, comme aujourd’hui avec Guy Cholet qui va expliquer comment être à l’aise à l’oral et prendre la parole en public. C’est quelque chose qui est très important pour nous : valoriser les TPE et PME et c’est par des actions comme celle-ci qu’on y parvient. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.