Occitanie : Carole Delga réélue présidente de la Région par 109 voix

Reportage

Ce vendredi 2 juillet, Carole Delga a été réélue présidente de la Région Occitanie par les élus régionaux, obtenant 109 voix en faveur de sa présidence. Une élection sans surprise, après la victoire de sa liste "L'Occitanie en commun" aux élections régionales du week-end dernier.

Un vote sans anicroche

Vendredi 2 juillet, il a été procédé au vote pour la présidence de la Région Occitanie dans une salle du parc des expositions de Montpellier. Kamel Chibli, chef de file de la liste “L’Occitanie en Commun” dans l’Hérault, s’est chargé d’annoncer que Carole Delga était candidate à sa réélection. Il a fait au passage un hommage appuyé à la gouvernance de Carole Delga, qu’il a qualifiée de “femme d’exception”, à la tête de la Région, durant les six années de son mandat.

Comme on aurait pu s’y attendre, Jean Paul Garraud, leader du Rassemblement National aux élections régionales, était également candidat à l’élection, malgré son score bien inférieur à celui de la liste “L’Occitanie en commune” dimanche dernier.

Peu après 15h, à l’issue du dépouillement, Carole Delga a été réélue présidente de la Région Occitanie. Une fonction qu’elle occupera durant six ans et neuf mois. Un bouquet de roses rouges à la main, pour souligner son engagement pour le parti socialiste, elle a regagné son siège de présidente de la Région Occitanie /Pyrénées-Méditerranée pour y prononcer un discours.

Un discours bref mais percutant


Dans son discours, Carole Delga est tout d’abord revenue sur son score très confortable aux élections régionales : “Ce résultat obtenu dimanche dernier est un point d’appui pour notre travail à venir. C’est un résultat qui m’honore et m’oblige”. Prônant une méthode de travail dans l’humilité, elle a annoncé vouloir unir autour d’un projet clair afin de travailler pour le quotidien des gens de l’ensemble du territoire. Conformément à ses arguments de campagne, elle a rappelé l’échelon important que constitue la Région pour être au plus près des citoyens et agir dans leur intérêt.

Un exécutif régional en ordre de marche

Sans perdre de temps, les 158 élus régionaux ont élu l’équipe qui travaillera aux côtés de la présidente, composée de 15 vice-présidents et 36 autres membres pour la commission permanente en Occitanie. Les groupes Socialistes et Citoyens d’Occitanie, Radicaux de Gauche et Citoyens, Communiste Républicain et Citoyen et Occitanie Pays Catalan Ecologie seront également représentés au sein de la commission.

Qui sont les 15 vice-présidents de la Région ?

Les 15 vice-présidents de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée sont :
• Didier Codorinou – Méditerranée
• Agnès Langevine – Climat, Pacte vert et Habitat durable
• Kamel Chibli – Education, Orientation, Jeunesse et Sports
• Claire Fita – Culture pour tous, patrimoine et langues régionales
• Jean-Luc Gibelin – Mobilités pour tous et infrastructures de transports
• Nadia Pellefigue – Enseignement supérieur, Recherche, Europe et Relations internationales
• Florence Brutus – Aménagement, cohésion des territoires et Ruralité
• Jalil Benabdillah – Economie, Emploi, Innovation et Réindustrialisation
• Maria-Alice Pelé – Politique de la Ville
• Vincent Labarthe – Agriculture et Enseignement agricole
• Muriel Abadie – Tourisme durable, loisirs et thermalisme
• Vincent Bounes – Santé
• Jean-Louis Cazaubon – Souveraineté alimentaire, viticulture et montagne
• Marie Castro – Formation professionnelle
• Marie Piqué – Solidarités, services publics et vie associative.
Stéphane Bérard est pour sa part élu rapporteur du budget, prospective, évaluation.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.