Sérignan : concert de rap latino avec la piquante Ana Tijoux

La Cigalière va se soulever sous le "flow" sans retenu de la chanteuse Ana Tijoux ce samedi 29 janvier dans le cadre du “11e Festival Chants d'(H)ivers… et de femmes”.

© La Cigalière

Elle est considérée par beaucoup comme l’une des MC’s (master of ceremony) les plus respectées. Une aura qu’Ana Tijoux s’est forgée avec des textes sans concession et un humour qui fait mouche. Née en France de parents exilés du Chili au moment de la dictature de Pinochet dans les années 70, la chanteuse est un véritable cyclone qui bouscule les idées reçues et combat les injustices.

Sa musique inspirée du hip-hop des années 90, nourrie de funk et de jazz, fait entendre des rythmes latinos et folkloriques. Une virtuosité qui l’a poussée sur le devant de la scène avec son premier groupe Mazika. Puis Ana Tijoux poursuit en solo avec le succès que l’on connaît. Son single 1977 a fait le tour du monde. Elle a également signé la bande originale de la saison 4 de la série Breaking bad.

Informations pratiques

Ana Tijoux
Samedi 29 janvier à 20h30
A la Cigalière
Parc de la Cigalière à Sérignan
Téléphone : 04 67 32 63 26
Mail : lacigaliere.com@ville-serignan.fr
La billetterie de la Cigalière est ouverte du mardi au vendredi de 14h à 17h30 et également le samedi et dimanche à partir de 16h00, jour de représentation uniquement (nouveaux horaires suite aux annonces gouvernementales).
Tarifs : 10 euros (debout), 16 euros (assis), 14 euros (privilège), 12 euros (tarif réduit), 6 euros (pour les moins de 11 ans)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.