Champignons : nos conseils pour une bonne cueillette

Lors des balades automnales, il est très tentant de ramasser des champignons. Mais attention à bien les sélectionner et à vous assurer qu'ils sont comestibles, sinon l'intoxication alimentaire vous guette ou pire…

Face au grand nombre d’intoxications et aux trois décès dus à l’ingestion de champignons en ce début d’automne, l’Agence nationale de sécurité sanitaire et alimentaire (ANSES) invite les cueilleurs de champignons à la prudence…

Connaître les champignons

Il est important selon l’Anses de ramasser “uniquement les champignons que vous connaissez parfaitement”, conseille l’ANSES, qui précise : “Au moindre doute, ne pas consommer la récolte avant de l’avoir fait contrôler par un spécialiste”, c’est-à-dire par exemple un pharmacien ou un connaisseur.

L'amanite tue-mouche est le plus reconnaissable des champignons vénéneux, à ne surtout pas consommer.
L’amanite tue-mouche est le plus reconnaissable des champignons vénéneux, à ne surtout pas consommer.

Des applications pour vous guider

Par sécurité, il est conseillé de télécharger sur son smartphone une application gratuite de reconnaissance automatique des champignons grâce aux photos prises sur site, comme Champignouf. Un nom étrange pour une appli qui rend bien des services et qui peut vous sauver la vie ! 900 variétés de champignons y sont référencées. K-Champi est également gratuite, et accessible sur iPad, iPhone et Android. L’application Champignons Pro est également un outil très efficace, mais payant.

Bien choisir le lieu de récolte

L’Agence nationale de sécurité sanitaire et alimentaire recommande de ne choisir que des champignons en bon état. Autre précaution, il est préconisé de ne pas cueillir de champignons au bord de routes, dans des aires industrielles ou dans des décharges, les champignons emmagasinant la pollution.

Un panier de girolles
Un panier de girolles

A consommer rapidement

Déposez de préférence les champignons que vous avez récoltés dans un panier, les sacs en plastique risquant d’accélérer leur processus de pourrissement. Pensez à conserver votre récolte au réfrigérateur, à bien cuire les champignons et à les manger au maximum dans les deux jours suivant la cueillette. N’oubliez pas de photographier votre cueillette, cela pourrait se révéler utile pour procéder à une identification en cas d’intoxication.

Que faire en cas d’intoxication ?

Si vous ou votre entourage êtes victimes de diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue entre une heure et douze heures après avoir consommé des champignons, rendez-vous immédiatement aux urgences les plus proches de votre domicile.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.